Comment identifier une moto accidentée

Quand on achète une moto usagée, on veut obtenir un bon prix – un qui reflète bien l’état de la moto. Cependant, certains motocyclistes peu scrupuleux vont tenter de gagner un dollar malhonnête en vendant une moto accidentée sans le spécifier à l’acheteur.

Qu’on se comprenne bien: il n’y a aucun problème à acheter une moto qui a du vécu. Des motocyclistes ayant un budget restreint achètent des motos dans des cour de recyclage (cour à scrap) et les réparent pour en faire des véhicules fonctionnels. Mais ils le font en pleine connaissance de cause, et le prix est en conséquence.

Donc, si vous voulez acheter une moto d’occasion, payez le juste prix en vérifiant qu’elle n’a pas été accidentée. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment.

Comment identifier une moto accidentée

Une moto qui a vécu un accident peut causer des problèmes à son conducteur. Pour identifier une moto accidentée, recherchez: 

  • des rayures parallèles profondes sur le moteur et sur le plastique (en particulier au-dessus des repose-pieds) 
  • un travail de peinture différent ou personnalisé (le propriétaire aurait pu le repeindre pour cacher les dommages)
  • de la peinture ou du métal sur les extrémités du guidon ou sur les bouts arrondis aux extrémités des leviers d’embrayage et de frein
  • des bosses dans le réservoir d’essence que le guidon pourrait avoir percuté lors d’un accident  
  • bosses et rayures dans les tuyaux d’échappement; 
  • tiges des clignotants pliées ou arrachées; 
  • fissures dans la carrosserie en plastique masquées par des autocollants.

Parfois, les leviers de frein et d’embrayage seront pliés en cas de collision et remplacés par un levier d’une couleur ou d’un style différent de l’autre côté, ou il sera martelé pour ne pas avoir l’air évidemment courbé. 

Recherchez également des miroirs pliés ou fissurés, ou des miroirs remplacés par des miroirs d’un type différent. Les deux sont des signes que la moto est tombée; pas forcément un accident, mais elle a du moins été moins renversée.

Parfois, un accident tordra les fourches avant. Asseyez-vous sur le vélo, regardez les fourches et voyez si elles sont tordues ou pliées. Si elles ne sont que tordues, c’est assez bon marché et facile à réparer. Si elle sont pliées, c’est moins facile.

Signes trompeurs 

Par contre, toute rayure n’est pas signe d’accident. Les rayures non parallèles et les écailles (chips) peu profondes dans le métal ou le plastique ont tendance à indiquer un basculement plutôt qu’un crash à grande vitesse. Contrairement aux accidents, les renversements font rarement plus que des dommages esthétiques mineurs.

Vous pouvez trouver une moto qui a des rayures horizontales sur ses parties inférieures en plastique et en métal. Ce n’est pas nécessairement une moto accidenté, il se pourrait que le propriétaire soit un pilote enthousiaste qui se penchait sur le vélo en tournant. 

Demandez au propriétaire l’origine des rayures. À moins que vous ne voyiez de preuve d’un accident, ce n’est probablement que la preuve d’un propriétaire enthousiaste. Les rayures profondes et/ou parallèles au-dessus des repose-pieds sont cependant quelque chose à craindre.

Conclusion

Il y a plein de bonnes raisons d’acheter une moto d’occasion qui a été accidentée, mais le faire à son insu à cause d’un vendeur malhonnête n’en est pas une. En plus d’être un mauvais deal, conduire une moto qui a des défauts dont on n’est pas au courant est dangereux.

Si, dans votre processus d’achat de moto d’occasion, vous avez des doutes sur l’honnêteté de votre vendeur, nous vous recommandons de passer votre tour. Il y a trop de choix aujourd’hui pour que vous perdiez votre temps à acheter une moto usagée à quelqu’un qui vous cache des choses.

Et si vous désirez opter pour la tranquillité d’esprit dans votre achat de moto usagée, consultez notre inventaire! Toutes les motos d’occasion vendues chez Motoplex sont soigneusement inspectées par nos experts avant leur mise en marché, vous assurant d’obtenir de la qualité à chaque achat!