Rédaction et essai réalisé par Serge Dagenais pour motoneige.ca

Quand on fait de la motoneige, il y a des possibilités pratiquement infinies de paysages fabuleux à découvrir. Il y a certains de ces paysages qui ne sont pas accessibles par les sentiers, mais par le hors-piste ! C’est pourquoi, on va dans les Monts-Valin pour faire l’essai de la super Arctic Cat M8000 153 pouces HardCore 2019. C’est aussi là que j’ai fait ma première expérience dans ce merveilleux monde de la poudreuse et des sentiers non balisés !

La première chose que j’ai remarquée lorsque j’ai pris place sur le HardCore, est que le poste de pilotage est bien pensé ; une cabine suffisamment étroite, un banc aux dimensions parfaitement pensé et une hauteur de guidon idéale, pas trop haut et pas trop bas.

Avec la plateforme légère Ascender, jouer dans la poudreuse devient un jeu d’enfant, même pour moi qui n’avais jamais fait de hors-piste. Elle offre un positionnement de l’arbre de transmission abaissé de 1,125 pouce, ce qui donne un meilleur angle d’approche au niveau du barbotin et augmente considérablement la flottabilité et la maniabilité de la motoneige. Il y a des marchepieds plus étroits de 1 po pour faciliter la conduite à flanc de montagne et offre une carrosserie plus étroite de 3 pouces, ce qui est une grande amélioration par rapport à l’ancienne carrosserie ProClimbMD.

Ce qui m’a surpris le plus c’est en sentier, pour se rendre dans les coins de paradis, même au plus étroits, ce chat offre une tenue de route vraiment excellente ! Pour une motoneige qui n’est pas conçue pour les sentiers, il y a de quoi se faire du plaisir malgré tout !

Côté moteur, on retrouve notre fidèle C-TEC2 qui offre toujours des performances à couper le souffle. Avec son système d’embrayage Arctic Mountain Drive qui permet une réduction de 12.5 % du rapport de départ, offrant ainsi un engagement plus souple et mieux soutenu.

Mais là ! Je vais plutôt vous faire part de mon point de vue sur la motoneige en tant que débutant dans le domaine. Ce n’est pas tout le monde qui est au niveau des Boily et Burandt de ce monde ! Je peux vous dire que mon séjour dans les Monts-Valin m’a fait découvrir de nouvelles choses, surtout des muscles dont je ne connaissais pas l’existence !

La prise en main extrêmement facile et intuitive de la Arctic Cat permet de magnifiques prouesses dignes des pros. Prévisible, maniable et précise, la Hard Core offre à tout ceux qui veulent débuter ainsi qu’aux plus avancés, de très grandes possibilités.

Ce qui aide beaucoup c’est la simplicité des amortisseurs FOX 1.5 ZERO QS3, un vrai charme quand il vient le temps de faire les ajustements. Sans oublier les 3 pouces de palette qui ont sauvé la mise plus d’une fois ! Grâce à son châssis unique et à l’inclinaison de 27 degrés vers l’arrière, des bras de suspension avant, toutes les manœuvres que j’avais en tête devenaient plus faciles à exécuter.

Cette Arctic Cat m’a permis de voir des paysages magnifiques et surtout, m’a fait découvrir un autre aspect de la motoneige ! Je peux vous dire que pour une première expérience, j’ai adoré.

Un gros merci au groupe Motoplex pour m’avoir permis d’essayer ce super bolide et merci pour leur support. Restez à l’affut, un article sur la nouvelle barre à la D.E.L. exclusive à Arctic Cat arrivera sous peu ! Un ajout indispensable à votre Mountain Cat selon moi !

Source: motoneige.ca