Guide Ultime d'achat de Moto 2020

L’achat d’une moto est une expérience excitante, mais qui peut être complexe. Entre le choix de la moto, l’équipement et les plaques, il peut y avoir de quoi perdre la tête!

Chez Motoplex, on en connait pas mal à propos de la moto. C’est pourquoi on a décidé de publier notre Guide Ultime d’achat de moto 2020!

Vous trouverez ici toutes les informations à savoir à propos de la moto, de son achat à son entreposage pour l’hiver.

Voici les sujets que nous aborderons:

  1. Le motocycliste
  2. Le choix de la moto
  3. L’équipement
  4. L’entretien
  5. L’entreposage

 

À propos du motocycliste

L’achat d’une moto est un exercice qui demande une bonne connaissance de soi. Et si on arrive au magasin sans savoir précisément ce qu’on veut acheter, il faut s’attendre à se faire poser beaucoup de questions. C’est normal! Pour être capable de conseiller une moto ou une autre, le représentant doit bien connaître son client. 

Donc, ne vous surprenez pas si vous avez l’impression de passer un interrogatoire dans un concessionnaire de moto; le conseiller fait son travail et essaye de vous faire une recommandation éclairée!

L’expérience

La première chose que vous allez vous faire demander par le représentant est: depuis combien de temps faites vous de la moto?

La raison est simple: les modèles avec une plus grosse cylindrée sont plus difficiles à opérer. Plus la moto est puissante, plus l’accélération et les virages seront ardus. 

Si vous n’avez pas d’expérience en moto, le conseiller vous demandera probablement si vous avez déjà conduit un VTT, un side-by-side ou une motocross. L’expérience de conduite de tous ces véhicules est différente, mais suffisamment similaire pour que les habiletés acquises ne soient pas inutiles quand on passe à la moto.

La cylindrée d’une moto se calcule en cc – centimètres-cubes. Sans entrer dans une longue explication du fonctionnement d’un moteur, il faut se souvenir que plus le nombre de CC est élevé, plus la cylindrée est élevée et plus le moteur est puissant.

Les motos les plus puissantes vont jusqu’à plus de 1000cc; pour un débutant, il est recommandé de commencer par quelque chose de plus petit, comme un 350cc.

Une fois à l’aise avec cette petite cylindrée, on peut considérer une moto plus puissante. Ça va venir avec l’expérience, généralement après quelques mois.

Vous êtes peut-être en train de vous dire que vous ne voulez pas acheter une moto pour devoir la changer quelques mois plus tard, et c’est normal. Mais vous pouvez vous procurer une petite moto usagée le temps de vous mettre à l’aise, pour assez peu cher. Vous pourrez la changer ensuite pour un modèle plus puissant: les motos conservent généralement une bonne valeur de revente.

L’utilisation de la moto

Il y a plusieurs façons de faire de la moto, et c’est important de choisir sa moto en fonction de l’utilisation qu’on compte en faire.

Mais la moto qu’on choisit va aussi influencer l’utilisation qu’on en fait.

Par exemple, si j’achète une moto plus puissante, je suis plus susceptible de rouler vite et d’accélérer plus fort. Si j’achète une moto moins puissante, je suis plus susceptible de rouler tranquillement. 

Une question de base est donc: recherchez-vous plus le confort ou la performance?

On n’irait pas jusqu’à dire que c’est impossible d’avoir les deux, mais une moto construite avec le confort comme priorité sera plus confortable qu’une moto ayant priorisé la performance (et inversement).

Nous allons parler de quel type de moto est plus approprié pour quelle utilisation plus en détail plus tard dans cet article. Pour débuter, voici quelques questions auxquelles vous pouvez commencer à réfléchir:

  • Pourquoi est-ce que je veux une moto?
  • Est-ce que je privilégie le confort ou la performance?
  • Vais-je faire des balades sur une longue distance?
  • Vais-je être accompagné(e)?
  • Est-ce que je compte faire du hors-route?

Le physique du motard

La taille et le poids peut varier beaucoup d’une moto à l’autre. Certaines sont très lourdes, d’autres beaucoup moins. Certaines ont une position assise très élevée, d’autres sont plus basses, près de la route et ont un centre de gravité plus bas.

Si on opte pour un modèle plus lourd, il faut avoir la force de le contrôler. Pas pendant qu’on roule; c’est à l’arrêt et pour embarquer dessus que c’est plus difficile. Les modèles “Custom”, comme le Kawasaki Vulcan, et les “Touring Cruiser” comme sa variante Vulcan Voyager, sont parmis les plus lourds. À l’inverse, on retrouve les modèles sport comme la Suzuki GSX ou des motos de petite cylindrée comme la Kawasaki Z400.

Le motocycliste doit être capable de toucher par terre avec ses pieds lorsqu’il est sur la moto; la hauteur du siège est donc un facteur à considérer.

Ultimement, l’important est de trouver un modèle de moto sur lequel on est confortable. Ça revient souvent à une question de “feeling” – ce que le motocycliste ressent quand il embarque sur la moto. Après en avoir essayé quelques unes, le choix est d’habitude assez facile à faire: parmi plusieurs, une va avoir été un coup de coeur. 

Le budget

Tout comme leur taille, les motos varient grandement dans leur prix.

On peut se procurer une moto neuve de petite cylindrée pour 3000$ à 4000$. Les modèles les plus puissants et mieux équipés se vendent jusqu’à plus de 30 000$. Pour une moto moto ”moyenne”, neuve, un motocycliste peut s’attendre à dépenser dans les environs de 6000$ à 9000$.

La dépréciation d’une moto est moindre que dans l’automobile. On a tous entendus dire que “une auto neuve perd 20% de sa valeur dès qu’elle sort du concessionnaire”. C’est aussi vrai dans le monde de la moto, mais 20% d’un achat de moins de 10 000$ est beaucoup moins que sur une voiture dont les prix montent vite jusqu’à 30 à 40 000$.

Au final, quelqu’un qui dépense 9 000$ sur une moto qu’il revend 5 000$ quelques années plus tard n’a pas payé si cher.

Le coût total de la moto comprend cependant d’autres éléments que le seul achat de la moto. Explorons-les plus en détail.

  • L’équipement

La pièce d’équipement la plus évidente est bien sûr le casque. 

Un casque de moto neuf se vend généralement entre 75$ et 1000$. Pourquoi un si gros écart? Parce que les casques de moto varient beaucoup dans leur qualité, leur style et l’équipement. Certains sont connectés avec Bluetooth, mieux aérés, plus confortables et ainsi de suite.

Le casque protège la tête du motard, on conseille donc de prendre un casque de bonne qualité et éviter les casques dont la qualité est douteuse.

On recommande aussi de s’équiper de gants de protection. Le prix des gants de moto peut varier entre 20$ et 200$.

Le manteau de moto (150-2000 pour le one piece) est un autre équipement de sécurité fortement recommandé. Les manteaux les moins chers se vendent autour de 150$, et le prix augmente en fonction de la qualité et du style. Certains manteaux incluent aussi les pantalons, faisant du manteau une combinaison une-pièce. 

Ceux optant pour un casque sans visière devront ajouter des lunettes à leur liste d’achat.

La moto est vendue avec tout l’équipement la rendant légale pour la route, donc elle n’est théoriquement pas “à équiper”. Beaucoup d’accessoires peuvent être ajoutés par contre, nous y reviendrons plus tard dans cet article.

  • Les plaques

Comme n’importe quel autre véhicule, la moto doit être immatriculée auprès de la SAAQ. L’immatriculation de la moto doit être renouvelée annuellement.

Le prix de l’immatriculation d’une moto varie en fonction de sa cylindrée. Une moto plus puissante devra payer plus cher.

Pour les modèles les moins puissants, l’immatriculation peut tourner autour de 400$. Pour un modèle “standard” sport-touring de 600cc ou plus, ce sera aux alentours de 575$. Pour les modèles sport et super sport, cela peut aller jusqu’à 1500 à 1600$.

  • L’assurance 

Un des coûts les moins élevés est l’assurance. Cela peut bien sûr varier en fonction du dossier du motocycliste, mais assurer une moto d’une valeur de 10 à 12 000$ coûte généralement entre 200 et 400$/année.

Il peut souvent être judicieux d’obtenir l’assurance de la part d’un assureur avec qui on fait déjà affaire, pour obtenir des primes plus basses.

  • Le permis 

Le permis de moto doit être renouvelé à chaque année. Son coût varie aussi en fonction du dossier du motocycliste. Fort heureusement, il s’agit d’une dépense mineure avoisinant les 50$/année.

  • L’entreposage

Le motard urbain qui n’aurait pas l’espace d’entreposer sa moto chez lui devra penser à ce qu’il va en faire pendant l’hiver. 

Une moto ne prend pas beaucoup d’espace, on peut donc l’entreposer dans un espace de rangement de 5’ x 10’, ce qui n’est généralement pas très dispendieux.

Nous reviendrons sur le processus d’entreposage plus tard dans cet article.

  • L’essence

Bien que des motos électriques existent (nous y reviendrons), la majorité sont à essence. La bonne nouvelle: une moto consomme beaucoup moins qu’une automobile. Ceci est principalement dû à son poids: une moto moyenne pèse environ 400lbs, alors que l’automobile moyenne peut peser jusqu’à 3000lbs.

Les moteurs de moto peuvent généralement contenir une 20aine de litres d’essence et parcourir 150km sur un plein. Ces chiffres sont à prendre avec un grain de sel, puisque la consommation peut varier significativement en fonction du style de conduite du motard et du prix de l’essence.

  • Le financement

L’achat d’une moto peut être financé, comme n’importe quel achat de plusieurs milliers de dollars. Cependant, plusieurs options s’offrent à vous et choisir la bonne option peut vouloir dire des économies importantes.

Le processus de financement est le même que dans l’automobile. Le financement est accordé par une banque, et peut être revendu par le concessionnaire où on achète la moto. Il peut aussi être négocié entre l’acheteur et sa banque avant l’achat final de la moto.

Dans la majorité des cas, il est plus avantageux de financer sa moto avec un prêt spécialement négocié à cet effet (prêt automobile) qu’avec un prêt personnel: les taux de financement d’un prêt automobile (prêt ouvert à intérêt décroissant) tendent à être moins élevés que ceux d’un prêt personnel.

L’important, c’est de bien considérer ses options. Contrairement à certaines croyances, le prêt obtenu auprès du concessionnaire peut être plus avantageux que celui offert par votre banque, donc n’hésitez pas à magasiner!

 

À propos de la moto

Comme on l’a mentionné plus tôt, il existe plusieurs types de motos qui conviennent à plusieurs types de motocyclistes.

Dans ce chapitre, nous explorerons les différents types de motos et le type de rider auquel elles conviennent, nous regarderons les différentes marques offertes et comment elles se distinguent, et nous évaluerons le pour et le contre d’une moto usagée vs une neuve.

Les types de moto

Parmi les motos dites “routières” – c’est à dire légales pour l’utilisation sur les routes du Québec, on distingue plusieurs types de motos:

  • Aventure
  • Custom
  • Sport et sport touring
  • Café Racer
  • Cruiser
  • Touring Cruiser

Ces types de moto ne vous disent rien? Pas de problème! Nous allons tous les explorer un par un. 

N’oubliez cependant pas que le choix d’une moto est une question de feeling – c’est en les essayant qu’on découvre ce qui nous convient le mieux.

Moto de type aventure

Une moto de type aventure, par exemple est la Kawasaki Versys et la Suzuki V-Strom, est une moto plutôt haute de terre.

Kawasaki Versys 2020Suzuki V-Strom 650 2020

Bien qu’on ne recommande pas de le faire de façon régulière, une moto de type aventure serait capable de survivre à des chemins de gravelle et pourrait presque permettre une balade occasionnelle dans le bois.

Ce type de moto est reconnu comme assez confortable, et sont assez puissantes. 

On recommande ce type de moto à quelqu’un qui compte faire des longues balades et qui pourrait occasionnellement se retrouver en dehors des sentiers battus.

Moto de type custom

Une moto “custom” comme la Kawasaki Vulcan a un centre de gravité plus bas qu’une sport touring ou une aventure. Ces motos ont tendance à être plus lourdes que d’autres types de moto.

KAWASAKI VULCAN 2020

Ce type de moto n’est pas recommandé pour sortir de la route. Contrairement à une aventure, son centre de gravité bas l’en empêcherait. La meilleure utilisation de cette moto est en faisant du tourisme, sur la grande route.

Moto type sport touring

Un sport touring est une “imitation” d’une moto sport ou super sport, pour ainsi dire. Les modèles les plus connus sont la Kawasaki Ninja ou Kawasaki Z400, ainsi que la Suzuki Katana.

2019 KAWASAKI Z400Suzuki Katana 2020

Ce type de moto peut avoir une cylindrée aussi puissante qu’une sport, mais elle se distingue par sa position moins penchée, ce qui la rend également plus confortable.

Cette distinction entre sport touring et sport fait toute la différence quand vient le temps de payer l’immatriculation de la moto – les plaques d’une sport touring sont beaucoup moins chères.

Certaines motos sportives (sport touring, sport et super sport) peuvent être équipées de “fairings” – des bandes de plastiques sur le côté qui “ferment” la moto. Les fairings améliorent l’aérodynamisme de la moto, permettant au vent de passer par-dessus et en-dessous du motocycliste. Faisant face à moins de résistance du vent, celui-ci sera plus confortable sur sa moto. La Kawasaki Ninja est un des modèles de moto avec fairings les plus populaires – remarquez les fairings autour du moteur:

Kawasaki Ninja 2019

Les motos qui ne possèdent pas de fairings sont appelées “Naked bike”; la Suzuki SV650 en est un bon exemple. Remarquez que le moteur est « à découvert »:

Suzuki SV650 2020

 

Motos sport et super sport

La différence entre une moto sport et super sport est notamment une question de précision: toute moto super sport est une moto sport, mais toutes les motos sport ne sont pas des super sport.

Comme mentionné plus haut, la moto sport se distingue de la sport touring par la position du motocycliste: celui-ci est plus penché sur une sport que sur une sport touring. 

Une moto super sport est essentiellement une moto de course ayant subi quelques modifications la rendant légale pour la route. C’est un des types de moto les plus puissants et dispendieux, notamment pour l’immatriculation.

On ne recommande une moto super sport qu’à des motards très expérimentés, puisqu’elles ne sont pas faciles à manipuler en raison de leur puissance.

Kawasaki Ninja H2 2020

 

Moto type Café Racer

Un cafe racer, par exemple la Royal Enfield Continental GT ou la Kawasaki W800 Cafe, est un type de moto connu pour son look retro.

Royal Enfield Continental GT 2020

Kawasaki 800 Cafe 2020

Bien que ces motos ne soient pas les plus agiles, performantes ou confortables, elles offrent une expérience de conduite unique et peuvent compter sur une base de fidèles passionnés.

Ces motos sont souvent achetées comme 2e moto par ceux qui en apprécient le look et ont la place d’en entreposer plus qu’une. 

Moto type Touring Cruiser

Un touring cruiser, comme par exemple la Kawasaki Vulcan Voyager, est une moto conçue pour parcourir de longues distances. Elle offre donc des options visant à améliorer le confort de ses passagers, notamment:

  • Régulateur de vitesse
  • Système de son
  • Emplacements à bagages

Kawasaki Vulcan Voyager 2020

Se balader sur un touring cruiser peut être comparé à être assis sur un sofa mobile. Le motard peut s’attendre à recevoir moins de vent sur ce type de moto en raison de sa taille. Ceci rend aussi facile et confortable la présence d’un 2e passager.

Ces motos sont souvent parmi les plus chères en raison de tous les équipement offerts. Elles sont très lourdes et ont donc une grosse cylindrée.

Motocross

Une motocross est une moto faite pour le sport motorisé hors-piste. Sa suspension et ses roues sont différentes d’une moto typique.

Les motocross ne sont pas légales pour la route; il existe cependant certains modèles de motos légales de type motocross, comme la Kawasaki KLX. Ces modèles ont été légèrement modifiés pour être acceptés sur les routes.

Kawasaki KLX140G 2020

Dans la gamme Suzuki RM par contre, seul le modèle RM-X est légal pour la route.

Suzuki RM85 2020

Motos à 3 roues

Le motard n’ayant pas envie de passer son permis de moto peut se réjouir: en suivant un cours d’une journée, il ou elle peut se procurer une moto à 3 roues comme la Slingshot de Polaris ou la Spyder de BRP.

Les amateurs de moto à 3 roues sont souvent attirés par sa stabilité et la facilité; contrairement à une moto, on n’a pas besoin de la soutenir à l’arrêt.

Une moto à 3 roues se vend d’habitude plus cher qu’une moto standard, mais elle peut offrir un confort accru et facilement accueillir 2 personnes.

Utiliser la moto

Comme mentionné plus tôt dans cet article, l’utilisation qu’on fait de la moto influence et est influencé par le type de moto qu’on choisit.

Si je pense que je vais souvent faire de la moto accompagné, je vais prendre une moto confortable pour 2 personnes. Ayant une moto confortable, je suis plus susceptible d’inviter des amis à embarquer avec moi.

Choisir la bonne moto est souvent une question de “se donner les moyens de ses ambitions”:

  • Vous comptez faire des longues balades? Choisissez une moto sur laquelle vous serez assis confortablement pendant plusieurs heures.
  • Vous recherchez la performance? Assurez-vous que la moto possède une cylindrée assez puissante pour vous donner le “feeling” recherché.
  • Vous serez souvent accompagné(e)? Privilégiez un modèle 2 places.
  • Vous pourriez vous retrouver en dehors des sentiers battus? Procurez-vous un modèle dont le siège est plus haut.

Il y a des motos pour toutes les utilisations, donc ce n’est pas difficile de faire le bon choix. Il faut seulement garder en tête ce qui est important pour nous et faire notre choix en conséquence. 

Et si la moto qu’on veut ne possède pas tous les attributs qu’on recherche, on peut parfois l’améliorer avec des accessoires. Un changement de selle, ou l’ajout d’un pare-brise peuvent rendre une moto sport sensiblement plus confortable, par exemple.

Moto neuve vs moto usagée

Une moto bien entretenue peut être utilisée pendant des années, comme n’importe quel autre véhicule. Si c’est le cas, il n’y a pas d’inconvénients à proprement parler à opter pour une moto d’occasion.

Pour un motocycliste débutant, une moto neuve peut être un achat plus prudent, puisqu’une moto neuve est généralement en meilleur état qu’une moto usagée

L’acheteur potentiel d’une moto d’occasion doit savoir que certaines réparations sont à faire après quelques années d’utilisation, qui arrivent plus vite quand la moto a déjà du vécu.

Quelqu’un qui est à l’aise mécaniquement et consciencieux du prix pourrait décider de se procurer une moto usagée et faire lui-même les réparations. 

Comme mentionné plus tôt, la dépréciation d’une moto est moindre que dans l’automobile. La différence de prix étant moins grande, beaucoup d’acheteurs attirés par les bas prix offerts dans l’inventaire usagé finissent par opter pour une neuve – les motos neuves offrent souvent des possibilités de personnalisation qui ne sont pas offertes dans l’usagé.

Les marques de moto

Il y a beaucoup de marques de moto, et la majorité se valent. N’en déplaise aux mordus Suzuki, ce serait faux de dire que les Kawasaki ne sont pas de bonnes motos, par exemple. 

Le Japanese Big 4

Le Japanese Big Four est composé des grands constructeurs japonais Kawasaki, Suzuki, Honda et Yamaha. Ces constructeurs ont un catalogue assez vaste qui contient des motos de chaque type.

Ces motos ont souvent un look audacieux qui plaît aux amateurs de moto. Ils ont tendance à être avant-gardistes, notamment avec l’intégration de gadgets comme un écran tactile.

Ayant vendu des millions de motos à travers le monde depuis les années 1950, ces constructeurs sont reconnus comme fiables – c’est difficile de faire un “mauvais” choix en optant pour une de ces marques. Il s’agit finalement de prendre le modèle qui nous convient le plus.

Comme ces 4 constructeurs sont équivalents, c’est souvent les promotions qui dirigent les gens vers pour une marque ou une autre. Les incitatifs à l’achat peuvent être plus ou moins intéressants, et ceux-ci ne sont pas à négliger dans l’achat d’une moto. 

Harley Davidson

Harley Davidson est un joueur à part dans le monde de la moto: avec son look iconique et sa présence dans la culture populaire, la marque compte des fans aux 4 coins du monde

Ce n’est donc pas surprenant que ce soit la marque de moto avec le cult following le plus vaste de toutes. Les gens apprécient particulièrement le look, le son et la vibration produite par la moto, ainsi que les possibilités de personnalisation offertes par la marque.

Acheter une Harley, c’est le rêve de beaucoup de motocyclistes. Mais il existe beaucoup de motos customs qui arrivent totalement à équivaloir une Harley! 

Les Harley sont de bonnes motos, mais elles ne sont pas “meilleures” que celles offertes chez les autres constructeurs. Elles sont aussi souvent légèrement plus chères que la compétition.

Mais une moto est un achat émotif, donc même si on ne vend pas de Harley chez Motoplex, on comprend les passionnés!

Les marques qui gagnent à être connues

Parmi les marques moins populaires qui gagnent à être connues, on doit mentionner notre coup de coeur personnel: Royal Enfield. Avec ses 3 modèles bien distincts qui offrent une expérience de conduite unique et son look rétro, la marque continue de gagner des points avec bien des motocyclistes!

On lève aussi notre chapeau à Zero Motorcycles qui, avec son catalogue de motos 100% électriques, construit aujourd’hui les motos de demain! 

 

Équiper la moto

Une moto légale pour la route est vendue avec tous les accessoires et équipements nécessaires pour qu’elle puisse rouler. Ceci étant dit, beaucoup d’options de personnalisation sont offertes.

Accessoires de confort

Le confort en moto dépend principalement de 2 facteurs:

  • La position assise sur la moto
  • La résistance du vent reçue

La selle de la moto peut être changée pour une plus confortable: plus dure ou molle, étroite ou large selon les préférences du motocycliste.

La résistance du vent peut être diminuée par certains accessoires protégeant le conducteur: pare-brise, accessoires aérodynamiques et gants.

Accessoires de style

En plus de choisir une moto d’une couleur et d’un look qu’on aime, il est possible d’ajouter des accessoires pour que notre moto soit plus belle à nos yeux.

Déjà, le motard peut choisir un casque, des gants et un manteau assorti pour se donner un meilleur look. Il ou elle pourra ajouter des souliers ou des bottes à son kit. En plus de donner un style, ces accessoires permettent de protéger le motard en cas de chute.

La moto peut être agrémentée d’un protecteur de réservoir d’essence et de collants sur les mags. Les pédales, tuyaux d’échappement (couramment appelés “pipes”), leviers, miroirs et clignotants peuvent être changés pour des versions plus esthétiques. 

Certaines modifications au niveau du son de la moto ou de l’aile arrière ne sont pas légales, nous ne les mentionnerons donc pas ici.

Accessoires d’entretien

L’entretien d’une moto peut être faite chez un concessionnaire ou dans un garage, ce qui peut être l’option la plus rapide. Les mécaniciens dans les concessionnaires sont formés par le manufacturier, ce qui les rend capables de réparer plus efficacement le véhicule. Le taux horaire sera plus cher, mais parfois le temps sauvé mérite l’investissement additionnel.

Les motocyclistes qui entretiennent leur moto eux-mêmes restent cependant nombreux. 

La chaîne de la moto doit être lubrifiée couramment. La pression des pneus est aussi à vérifier. Si on décide de faire nos propres changements d’huile, il faut posséder l’huile avec le bon grade et les filtres à huile appropriés.

La suspension de la moto doit être inspectée de temps en temps.

Une bande de roulement finie devra être changée rapidement.

Finalement, avant de prendre la route, toujours s’assurer du bon fonctionnement du clignotant lors du walk around.

 

Entretenir la moto

Une moto bien entretenue va rester en bon état et conserver sa valeur de revente. Une moto mal entretenue peut être dangereuse pour le motocycliste qui la conduit. Voyons quelles sont les procédures à respecter pour s’assurer de prendre bien soin d’une moto.

Si vous avez besoin de service pour votre moto, n’hésitez pas à nous contacter ou à prendre rendez-vous au service.

Le changement d’huile

Il est recommandé de changer l’huile d’une moto tous les 5000kms. Comme pour une automobile, le processus pour changer l’huile est assez simple; cependant, on recommande de faire faire au moins le premier changement d’huile d’une moto neuve chez le concessionnaire. 

Les premiers kilomètres permettent d’évaluer que tout dans la moto est bien en place. En faisant son premier changement d’huile chez le concessionnaire, celui-ci pourra s’assurer en même temps que tout se passe comme il se doit sur la nouvelle moto.

Si vous décidez de faire vos propres changement d’huile, assurez-vous d’avoir les bons filtres et d’utiliser l’huile avec le grade approprié. Comme le choix d’une huile a un gros impact sur la moto, on recommande toujours de demander de l’aide à un professionnel pour le choix d’une huile (et ne pas acheter n’importe quelle bouteille chez Canadian Tire!)

Les freins

Plus la moto sera utilisée, plus vite les freins vont s’user. Cet entretien n’est pas à négliger, puisque des freins en mauvais état peuvent mettre le motocycliste en danger. Changer des freins est assez simple pour quelqu’un qui connait la mécanique, mais étant donné l’importance de cette partie du véhicule, on recommande de faire affaire avec des professionnels!

Dois-je laver ma moto?

La réponse courte, c’est non. À moins d’une utilisation exceptionnelle comme dans un chemin boueux, où de la saleté aurait pu aller se loger dans le moteur, laver la moto est strictement esthétique.

 

Entreposer la moto

La loi québécoise force la tenue de pneus d’hiver du 1er décembre au 15 mars, ce qui veut donc dire que tous les motards doivent penser à entreposer leur moto l’hiver.

Puis-je laisser ma moto dehors l’hiver?

Oui, c’est faisable. L’idéal, c’est un garage chauffé où on peut laisser la moto sans trop se poser de questions. Si ce n’est pas possible par contre, l’extérieur peut être acceptable pour peu que la moto soit protégée de la neige.

Si on décide de laisser la moto dehors pendant l’hiver, on doit s’assurer d’avoir mis du stabilisateur dans l’essence pour éviter qu’elle ne gèle pendant l’hiver. Et pour éviter une batterie à plat une fois le printemps arrivé, s’assurer de brancher la batterie de la moto sur un chargeur intelligent, idéalement dans une pièce chauffée.

Où puis-je faire entreposer ma moto?

Un garage (chauffé ou pas) fait très bien l’affaire. Une petite remorque, qui peut servir à transporter la moto, peut aussi doubler comme lieux d’entreposage pour l’hiver.

Plusieurs options s’offrent à nous si on n’a pas la place de laisser la moto chez soi. Certains concessionnaires de moto offrent un service d’entreposage, s’ils ont la place. 

Sinon, c’est possible de louer un mini-entrepôt pendant la période estivale. Une moto ne prend pas beaucoup d’espace, donc un entrepôt standard de 5’ x 10’ serait amplement suffisant.

 

Conclusion

Comme on n’a pu le constater, beaucoup de choses entrent en ligne de compte pour l’achat d’une moto. On espère que cet article vous aura aidé dans votre parcours de motocycliste.

On n’a probablement pas réussi à couvrir tout le sujet, alors si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter. Les experts chez Motoplex sont toujours heureux de jaser moto avec d’autres passionnés!

Et si vous êtes à la recherche de votre prochaine moto, nous avons un large inventaire de motos neuves et d’occasion à vendre à vous faire découvrir!